197

samedi 19, février, 2000
  • Présents : Tristan Bastit, Jacques Carelman, Thieri Foulc,  Olivier O. Olivier, Jack Vanarsky.

  •         12 heures 00
Proposition est faite par TB de réaliser une publication sur les Déchirements. TB travaille à la mise au net, (avant celle sur le net dans un futur proche), de la partie didactique. et ajoute une nouvelle procédure de reconstruction : l'écartèlement.
  •         12 heures 17
TB rend compte de la communication verbale de notre ami Senninger qui, preuve à l'appui, démontre la ressemblance cachée derrière l'oeuvre reproduite dans les séances n°196 : -voir illustration page 4 (photo Sarah Holt traitée par TB)
       
  •         12 heures 31
ThF examine les motifs séduisants qui plaident pour un 20e anniversaire de l'Oupeinpo public & germano-pratin au printemps 2001
  •         12 heures 52
JV présente une rectification-étalon appliquée au profil de Marcel Duchamp. La potentialité y surabonde avec l'épiphanie de deux nouveaux profil du modèle, l'un noir & l'autre blanc (illustration page 2).
  •         13 heures 06
Départ vers le déjeuner à la Fontaine aux Roses 
  •         
Interférences avec ://les Fauves/ @/noce/ les Expressionnistes/ @/nbx zenfants/ Jawlenski/ @/chute moyenne d'age/ les petits Fauves/ @/JC et les enfants braillards/ Django, jazz, W. Allen/ @/ennui  généralisé des mariés.org/
  •         15 heures 23
OOO présente ses portraits en coupe de sculptures dont celui de sa femme avec une mante religieuse à l'intérieur  dont la ressemblence est plus forte par la partie intérieure que par le profil externe de la coupe.
  •         15 heures 32
Dispute sur Emile Bernard + Maurice Denis auquels est jointe Melle Elizabeth Chaplin.
  •         15 heures 34
TB rappelle le tableau sur lequel nous sommes sensés poursuivre des recherches : Ressemblance, dissemblance, Vraissemblance, Invraissemblance, Faux-semblance.


Rectification de Marcel Duchamp
Lamellisation réparatrice par JV

  •         15 heures 36
JC à coups de P.Robert établit certes le rapport entre la semelle et la ressemblance, mais surtout que la semelle est une variante picarde de la lamelle vanarskyenne.
  •         16 heures 02
TB affirme que la Ressemblance oblige à complémenter le Tableau des 100 Fleurs par celui des Mille Colonnes.
TB risque l'idée que le matériau invraissemble à un matériel, ou qu'une aire faux-semble à une forme
  •         16 heures 18
JV décrit un tableau qui ressemblerait à un veau :
        par le support = il serait peint sur velin
        par la couleur = il serait peint en brun
        par la forme = il montrerai un veau bleu
  •         16 heures 22
ThF ramène le sens de l'étymologie : le veau fournit le vélin
     «-... et l'eau à mon moulin (TB) est fournie par les chèvres.»
  •         16 heures 29
ThF cite Dubuffet : le peintre n'est fondé à peindre que ce qu'il voudrait voir, et non ce qu'il voit - la semblance serait donc la voie du ringardisme
  •         16 heures 43
TB rappelle la mission de l'Oupeinpo : de sont les opérations qui sont à la base de la ressemblance qui peuvent faire naître des méthodes, des désirs. Analyse.de la notion de semblance pour faire naître des désirs -¡ Ressemblance comme surcroît de véracité mais non de réalité.
  •         17 heures 01
ThF imagine de peindre une oeuvre où le support ressemble aux sujets peints : peindre le Déjeuner sur l'herbe sur un support composite fait d'herbe, de peau de femmes, de linge & de grenouilles. TB : on peut même faire un support fait de petits carrés cousus de ces différentes matières.


L'œuvre faite par son regardeur
Ressemblance avérée signalée par un ami de longue date de l'OPP

produits dérivés --- accessoires --- prothèses potentielles
demandez nos listes

Bulletin apériodique de l'Ouvroir de Peinture Potentielle
c/o  Carelman  -  5, rue des Pruniers   75 020 Paris
Rédacteur  pour ce numéro : Thieri Foulc